Il Gardellino – Rameau: Pieces de Clavecin en Concerts (2015) [Qobuz FLAC 24bit/48kHz]

Il Gardellino – Rameau: Pièces de Clavecin en Concerts (2015) 
FLAC (tracks) 24 bit/48 kHz  | Time – 01:04:08 minutes | 770 MB | Genre: Classical
Studio Masters, Official Digital Download – Source: Qobuz | Booklet, Front Cover | © Passacaille

A l’instar des Corelli, Couperin ou Mondonville, Rameau reprenant ses pièces pour clavecin seul, à voulu dans ces transcriptions “en concerts” créer à partir d’un petit ensemble de chambre un effet chambriste, concertant, en tout cas, plus orchestral. Le flutiste Jan de Winne, pour en rajouter, n’hésite pas à modifier l’arrangement de chaque pièce de façon à varier les timbres et les couleurs, en doublant notamment certains instruments. Comme l’indique le compositeur dans ses “avis aux concertants” : ” …Il faut non seulement que les trois instruments se confondent entre eux mais encore que les concertants s’entendent les uns les autres que surtout le violon et la viole se prêtent au clavecin en distinguant ce qui n’est qu’accompagnement de ce qui fait partie du sujet … Tous les sons continus doivent être filés plutôt en adoucissant qu’en forçant, les sons coupés doivent l’être extrêmement avec douceur, et ceux qui se succèdent sans interrution doivent être moelleux, c’est en saisissant bien d’ailleurs l’esprit de chaque pièce que le tout s’observe à propos”. Les quatre musiciens d’Il Gardinello respectent à la lettre la dialectique ramiste. En adoptant des tempi modérés (au risque de l’apesantissement et de l’uniformité: les airs gracieux (La Livri et La Boucon), ils assurent ainsi une vraie lisibilité aux échanges intrumentaux. Comme on nettoierait un vernis sale sur un tableau, ils retrouvent les coloris originaux et l’harmonie d’ensemble. Merveilleuse Forqueray et Cupis d’une ineffable tendresse : des modèles d’équilibre. Prise de son superlative qui donne au clavecin un rôle enfin juste et prédominant. (Jérôme Angouillant)

L’année passée Yoko Kawakubo et ses deux amis de l’ensemble Les Timbres offraient une version haute en couleurs, au jeu dru, de ces Pièces de clavecin en concert. J’avais adoré leurs phrasés essentiellement conformés à la danse. Et voici qu’une nouvelle proposition signée par Il Gardellino parait, tout aussi réussie, évoluant dans la même lumière. Cette fois c’est autour du violon de Ryo Terakado que se groupent non pas deux instrumentistes comme chez Les Timbres (viole de gambe, clavecin), mais trois : la flûte ailée de Jan de Winne donne aux pas dansés une couleur plus savoureuse, un élan ardent, et le discours se dore littéralement d’un luxe de nuances, d’une profondeur des phrasés qui invitent dans ses pièces pour la chambre le monde de l’opéra. C’est décidément bien vu, artistement ouvragé, enlevé avec esprit, dansé partout et alignant des images vivantes comme tirées d’un spectacle. Rameau tel qu’en lui-même, savoureux et inventif. Disque irrésistible (Discophilia – Artalinna.com). (Jean-Charles Hoffelé)

Tracklist:
Jean Philippe Rameau (1683-1764)
01. Premier Concert: I. La Coulicam
02. Premier Concert: II. La Livri
03. Premier Concert: III. Le Vézinet
04. Deuxième Concert: I. La Laborde
05. Deuxième Concert: II. La Boucon
06. Deuxième Concert: III. L’Agaçante
07. Deuxième Concert: IV. Premier et Deuxième Menuet
08. Troisième Concert: I. La ‘La Poplinière’
09. Troisième Concert: II. La Timide, Premier Rondeau, Second Rondeau
10. Troisième Concert: III. Premier Tambourin, Second Tambourin en rondeau
11. Quatrième Concert: I. La Pantomime, Loure un peu vive
12. Quatrième Concert: II. L’Indiscrète, Vivement
13. Quatrième Concert: III. La Rameau
14. Cinquième Concert: I. La Forqueray
15. Cinquième Concert: II. La Cupis
16. Cinquième Concert: III. La Marais

Personnel:
Il Gardellino:
Jan De Winne, flûte
Ryo Terakado, violon
Kaori Uemura, viole de gambe
Sungyun Cho, clavecin

Download:

mqs.link_IlGardellinPicesdeClavecinenCncerts20152448Qbuz.rar